Hongkong



Je ne savais pratiquement rien sur Hongkong. Pour moi, c'était juste un point sur une carte. Rien d'autre qu'une sorte de bastion aux multi gratte-ciels où se réfugient les richous.

Un truc du genre :

Hongkong




J'arrive enfin au coeur de Hongkong armé de mon énorme sac à dos en proie à tous les rabatteurs. Après de longues négociations, c'est le p'tit chauve qui gagne la manche. Il m'amène dans une sorte de complexe indou-pakistanais-africain. Ok, ça fait beaucoup de nationalités mais il n'y a aucun caucasien, asiatique ou hispanique. Peu rassuré, car je ne m'étais pas du tout préparé à cela, ma vigilance augmente à 100% quand je vois l'immense gorille, du style le black dans la ligne verte, nous suivre. Heureusement, mon p'tit rabatteur sait se faire respecter. He's with me. You stay here, you're too big. Il a raison, l’ascenseur va s'écraser sinon.
Sans parler de l'escalier si lugubre pour grimper les 10 étages jusqu'à ma guesthouse. Je croise un indien aux yeux rouge totalement éclatés, il me fait un grand sourire révélant ses nombreuses dents manquantes. "Pssst, haschich ? Marijuana ?"

Me voilà donc dans le quartier indien. Je retrouve les joies de mon voyage en Inde :
- "C'est pas épicé ???" que je demande.
- "Un tout tout petit peu", me montre t-il avec ses doigts. Bien entendu c'était ultra-épicé.
Roooolex, rooolex ! Sim card, sim card. Mais je viens de t'en acheter une hier ! il me proposera 3 fois par jour sa sim card tout le long du séjour.

Hongkong, c'est 100% cosmopolitain :
C'est la mama africaine que je croise tous les jours dans mon complexe, celle qui fait 3 mètres de large dans sa robe rose à paillette et quand elle parle, tu sais pas si c'est du français ou de l'anglais. C'est les nombreux types qui me faisait tous penser à des sortes de maharadja, des talibans ou même à Ben laden. C'est aussi le businessman des campagnes venant de la côte d'ivoire : "J'voulais 'ler en FLance vend' des Lolex dans la Lue mais SaLkozy l'a pas voulu".

plage HK



Mais HongKong, c'est aussi les nombreuses îles où l'on peut se promener. C'est un peu la jungle par moment : hormis les serpents ( y avait des panneaux un peu partout: Attention aux serpents, si vous en croisez un appelez tout de suite le 18049398383) j'y trouve des insectes disproportionnées. Un scarabée de la taille de mon pouce, un mille-patte de la taille de mon index ou encore cette araignée de près de 10 centimètres de diamètre. Et le soir dans mon taudis, j'avais presque peur de rencontrer sa soeur dans les chiottes.


Hongkong a désormais pris du relief, d'un point sur une carte c'est devenu un territoire où se dessinent de nombreuses îles. Du paradis des richous, c'est devenu une place culturelle internationale. Quant aux immenses grattes-ciels, peu imposant finalement, ils laissent place dans mes esprit à ces immenses étendues vertes et plages paradisiaques.

 

plage de honhkong



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

François l'pacha

François l'pacha

Mon cousin, François, découvre la Chine ...

Souriez, la vie est belle

Souriez, la vie est belle

24 juillet 2012, jour de mon retour en France.

Les 3 gorges

Les 3 gorges

Le barrage des 3 gorges et la descente du fleuve Yangtzé en ferry.
Du 4 au 9 juillet 2012.

Recevoir de mes nouvelles par mail