Cette île qui se trouve coupée du reste du monde détient la clé de plusieurs énigmes non résolues jusqu'à ce jour. Située dans le sud-est de l'Océan Pacifique, l'île de Pâques est reconnue mondialement pour ses monolithes, ces gigantesques tas de pierres, les « moaïs », qui tournent le dos à l'océan. Malgré les fouilles archéologiques et les recherches scientifiques menées, le mystère sur Rapa Nui, le nom officiel de l'île, reste entier. L'île qui est rattachée au Chili constitue l'une des destinations phares de voyage dans cette partie du globe.

Île sauvage avec une beauté authentique

 

Même si elle fait encore partie de la Polynésie, on ressent ici une tout autre atmosphère. L'endroit, qui ne compte que quelque 3 000 âmes seulement, envoutera quiconque y aura mis les pieds. Ici, point de cocotiers ou de plages de sable blanc et mer limpide. Pourtant, son paysage sauvage fait tout le charme de cette île encore vierge en partie, l'aridité du sol empêchant la prolifération d'une quelconque végétation.

Partir à la rencontre de l'habitant reste encore le meilleur moyen pour en apprendre un peu plus sur l'histoire et les mystères de Rapa Nui. Vous apprendrez par exemple qu’afin de se procurer de la nourriture en période de disette, ils auraient eu recours au cannibalisme. Mythe ou réalité?

Pour visiter les différents sites de l'île, le mieux c'est encore de partir en voiture vu que les sites sont assez éloignés les uns des autres. Par contre, les amoureux de la randonnée pourront effectuer les différents trajets à pied. Le cheval est aussi un véritable moyen de locomotion sur l'île.

Les passionnés de fouille et d'archéologie trouveront leur bonheur sur cette île qui recèle de plusieurs vestiges et ruines qui n'attendent qu'à être explorés.

Pour ne rien rater de son séjour sur Rapa Nui, le mieux est de faire appel à des spécialistes de l'île. Il est possible de faire son voyage en Polynésie avec Marco Vasco, par exemple, ou avec d'autres prestataires de voyage sur mesure.

Les fameux moaïs

 

Beaucoup de légendes tournent autour de l'existence de ces statues énormes à visages humaines. Les pierres ont été extraites du volcan Rano Raraku et taillées sur le site même. La manière par laquelle les moaïs furent éparpillés tout le long de l'île a jusqu'à récemment encore interrogé les spécialistes du monde entier. En fait, une étude réalisée par deux archéologues de l'Université d'Hawaï et de la California State Université a permis de lever le voile sur ce point. Ces chercheurs ont pu démontrer que les monolithes étaient transportés jusqu'à leur destination par un dispositif de balancier, réglé par des tireurs de cordes.

Les caractéristiques physiques de ces statues, qui ne se rapprochent pas du Polynésien de base, tendraient à prouver la théorie selon laquelle une autre vague de migration, originaire très certainement du Pérou, serait arrivée sur l'île.

Le mystère, quant à lui, plane encore sur la raison principale pour laquelle ces monolithes ont été créés : religion, superstition ou bien ont-ils été érigés pour rendre hommage aux morts?



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

5 raisons de vous rendre en Russie !

5 raisons de vous rendre en Russie !

A travers cet article, je vous fais découvrir 4 raisons de vous rendre en Russie !

Phuket : les sports aquatiques à y découvrir

Phuket : les sports aquatiques à y découvrir

Lors de vos vacances en Thaïlande, vous aurez tout le plaisir de vous adonner aux sports aquatiques sur l'île de Phuket. Cet article vous présente les sports aquatiques de l'île les plus populaires !

Start-Up Voyage : TicTacTrip

Start-Up Voyage : TicTacTrip

C'est tout nouveau, et c'est une startup de voyage qui devrait faire parler d'elle !

Recevoir de mes nouvelles par mail