Lac Baikal



M?ditation devant le Baikal
J'ai oublié mon appareil photo !! Trop dégouté... Vous vous contenterez de l'admirer en carte postale

Anne-marie (Knipper) ! Il est majestueux, immense, les locaux l'appellent la mer et ce à juste titre : des vagues, un horizon infini, le vent, une plage de galets. Il est même presque trop grand, C'est peut-être le seul reproche que je peux lui faire. Cette impression d'être "tout simplement" à la mer.  

Les riverains me le répètent : il n'y a rien à faire en cette période : trop froid pour se baigner, trop chaud pour que la glace se forme, trop venteux pour pêcher. Octobre et novembre marque la saison plate. Je ne peux donc pas profiter pleinement de la splendeur du Baikal. Je me console au coin d'un feu méditant devant cet océan, n'arrivant pas à me mettre à l'esprit que je suis devant un Titan : le plus grand lac de la planète contenant notamment plus d'eau que tous les lacs américains réunis. Il faudrait plus d'un an pour le remplir si tous les fleuves du monde viendraient à s'y déverser. Une qualité de l'eau irréprochable - Ce n'est pas tous les jours qu'on peut boire la mer. C'est tellement irréaliste qu'inconsciemment je n'arrive pas à l'intégrer. Je crois d'ailleurs que je n'ai toujours pas compris devant quel monstre je me trouvais. Baikal, je reviendrai t'affronter !



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

L'alliance française d'Irkoutsk

L'alliance française d'Irkoutsk

Echange et rencontre à l'alliance française.
28 octobre 2010

Lac Baikal

Lac Baikal

4 jours au lac Baikal
Du 25 au 27 octobre + 31 octobre 2010

Irkoutsk

Irkoutsk

Une semaine à Irkoutsk
23 octobre - 4 novembre 2010

Recevoir de mes nouvelles par mail