Le gang des ladyboys



Je demande l'heure une nouvelle fois : 9h30.
15 minutes de retard. Les combats de boxe-thaï ne devraient pas tarder à commencer.
Derrière moi le groupe de ladyboy tenant le bar se fait entendre, buvant entre eux et poussant des drôles de "houuuu-hiiii" à chaque trinqué. Je sirote ma bière de 600 ml, attendant patiemment avec Isa et Nono que les boxeurs entrent en scène.

À ma grande stupéfaction ce sont des gamins, pas plus de 15 ans, qui entament le premier combat. Combat d'environ 30 secondes, après un fauchage de jambe, le rouge retombe sur les genoux et ressort en boitillant.
Les 3 premiers combats s'enchaînent et se ressemblent tous. Les duels ne vont que dans un sens et le futur vainqueur se voit comme neige qui fond au soleil. L'ambiance est certes sympa mais les combats ne sont pas réellement palpitants.

Combat de boxe thai
Combat de boxe thai



L'alcool redescendant, je jette un coup d'oeil derrière en direction des toilettes du bar. Fermées. Mon regard se pose alors sur une des ladyboy affichant une banderole "miss korea".
Autant intrigué par les ladyboy que cette banderole, je la dévisage de tout son long. Grande, le teint blanc, les cheveux légèrement frisés. Elle est pas moche...
Nos regards se croisent alors. Elle me fait un grand sourire. Je détourne le regard, gêné. Isa qui a assisté à toute la scène explose de rire.
Miss korea saisie l'opportunité de mon "eye contact" pour s'avancer vers moi "Do you want something to drink ?"

Miss korea
Les belles miss !



Pour les toilettes j'attendrai la fin du prochain combat pour le coup. C'était sans compter cette fois sur Miss France qui simule une chute pour se rattraper à moi. Je la retiens légèrement par le bras, réflexe de bon gentleman sûrement ;). Isa explose à nouveau de rire.
Et pour les toilettes, je me fais gentiment refouler par cette même Miss car c'est l'heure du show cabaret des ladyboys!
Bon c'est pas le meilleur spectacle que j'ai vu, mais en clou du spectacle nous avons le droit au strip-tease de Miss France. A croire que c'est la coutume de notre pays. Heureusement pour nous, elle gardera le bas mais exhibitionnera bien fièrement et à toute la salle sa poitrine artificielle.

Je pourrai finalement aller aux chiottes, tranquillement, à la fin du show, malgré les conseils de ma s½ur d'aller voir ailleurs. J'allais tout de même pas capituler face à un gang de lady boy tout de même.

Demain je quitte la Thaïlande en direction du Laos. J'aurais passé un très bon mois que je dois plus à la présence d'Isa et nono qu'au pays en lui même.



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Le gang des ladyboys

Le gang des ladyboys

Visite de chiangmai et combat de boxe thai.
17 janvier 2012

A travers la rivière

A travers la rivière

Suite du trek en aval le long de la rivière. 2 ème partie.
13 janvier 2012.

Survivre dans la jungle

Survivre dans la jungle

Trek de 2 jours dans la jungle. Leçons de survie. 1ère partie.
12 janvier 2012.

Recevoir de mes nouvelles par mail