Mont Athos

Je m'appr?tais ? vivre 3 jours m?morables. Je n'ai tenu qu'une journ?e...

Le mont Athos regorge de monast?res orthodoxe et est class? au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988. Il est difficile d'y p?n?trer : Une autorisation est n?cessaire se demandant en r?gle g?n?rale plusieurs mois ? l'avance ( Autorisation impossible ? obtenir si l'on est une femme ). La chance me sourie, suite ? un d?sistement, une place se lib?re. J'embarque alors vers l'inconnu avec un laisser-passer valable 4 jours.
Une fois sur place, je sais seulement que les monast?res nous h?bergent gratuitement. "Non, je n'ai aucune r?servation". Les gens me regardent avec de grands yeux... D'autres se montrent plus optimistes quant ? mes chances d'?tre h?berg?.
Je rentre dans le premier monast?re que je croise, j'ai un accueil tr?s froid du fait que je n'ai pas "r?serv?". Ils m'acceptent cependant.

16 heures : L'heure de la messe arriv?e je me tiens en retrait comme demand? ?coutant oisivement le Grecque et admirant les d?cors de la chapelle avec toutes ses fresques et ic?nes entrepos?s de parts et autres le long de l'all?e centrale. Que c'est long !! Tout semble cependant s'agiter d'un seul coup : Les moines viennent me rejoindre au fond de la chapelle s'assaillant peu loin de moi tandis que les fid?les ? l'inverse vont de l'avant embrasser les diff?rents ic?nes de la chapelle. Je n'?tais pour le moins pas pr?par? ? cette c?r?monie : Merde, je fou quoi ? Je reste assis avec les moines, j'me casse ou je vais embrasser moi aussi toutes ces ic?nes ???
Finalement j'opte pour faire comme les fid?les. Je devine qu'il faut embrasser les pieds et les mains de toutes les repr?sentations. Le "haut moine" me tend sa main en relevant son auriculaire, sans doute un amateur de danse bretonne, je lui baise la main...
A la fin de la messe, je comprends en avoir choqu? plus d'un.
Le lendemain, lev? ? 4 heures du matin pour une messe qui durera jusqu'? 7h30. Je ne r?it?re pas mes exploits de la veille et d?cide de regarder passivement la "c?r?monie" jusqu'? ce qu'un moine m'invite ? sortir de la chapelle.

Les moines n'accueillant qu'une nuit les p?lerins, je dois ?galement trouver un autre monast?re o? dormir. Afin de ne pas arriver ? l'impromptu, je passe pas moins de 15 coup de t?l?phone : 10 ne d?crocheront pas. 4 auront un r?pondeur automatique m'invitant ? envoyer un FAX. J'arrive ? avoir le dernier directement en ligne, seulement il est complet. Pour ce qui est d'y aller ? pied, la monast?re le plus proche est ? 1h30 avec le risque d'essuyer un refus.

L'accueil froid de la veille, ma mascarade durant la messe, le rythme ultra-acad?mique et cette difficult? ? trouver un monast?re abr?geront mon s?jour. Je ne regrette toutefois pas cette exp?rience, m?me si je dois avouer ?tre d??u et soulag? de quitter cette prison.



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Bilan du vélo

Bilan du vélo

Bilan de mes 70 jours de vélo

La grèce

La grèce

Cours récapitulatif de mes 8 jours en Grèce

Monastère Orthodoxe

Monastère Orthodoxe

Une journ?e dans un monast?re orthodoxe
30 ao?t - Photo

Recevoir de mes nouvelles par mail