Mes aventures spéléologues n'étaient que le prélude à ces 2 jours. Malgré les nombreuses araignées, j'ai pris goût aux grottes et c'est un peu par hasard que Milena et moi se retrouvons avec 3 guides pour une partie d'exploration dans les contrefonds des montagnes.

Ils se moquent de ma casquette, j'assure que c'est pour me servir de casque malgré Milena qui prétend que c'est un moyen de me protéger des araignées. D'ailleurs il n'y a pas d'araignées dans cette grotte, le débat n'a pas lieu d'être que je lui réponds. Ma tête s'est en effet cognée par 2 reprises aux parois jusqu'à présent. La 1ère fois la douleur c'est fait fortement ressortir laissant sur mon crâne une petite bosse palpable. La seconde fois, heureusement la douleur était plus superficielle. Toujours étant que quand je frôle avec ma tête par mégarde l'une de ces roches plus tranchantes qu'une lame de rasoir j'en remercie presque le ciel. Je ne peux m'empêcher de pousser un juron tout en caressant cette lame. Aussi fine et invisible que le tranchant d'une épée et aussi solide que du granit.

Les chauves-souris nous offrent un bal au fur et à mesure que nous avançons dans les profondeurs. La lumière de ma lampe se fait également moins puissante donnant une tournure plus lugubre aux nombreuses ombres qui dansent sur les murs.
Et quand à cela il faut ajouter le fait qu'il faille nager sur une 100 aine de mètre dans un étroit couloir le show est à son comble. Les baskets aux pieds, je nage dorénavant les pieds tendus vers l'avant tout en faisant bien attention qu'aucune autre partie de mon corps ne touchent la roche. Certaines pierres font en effet très très mal. Je regarde ma main et compte les coupures. 3, à chaque fois pour avoir simplement agrippé les pierres qu'il ne fallait pas. Je compati pour nos guides pieds nus

La nuit approche... La notion du temps commence à se perdre. Il peut très bien être 18h tout comme il peut-être 20h. Après une dernière partie d'escalade parmi les pierres affaissées dans le ruisseau, nous retournons à notre camp de base prêt à passer une nuit mémorable, éclairée dans un premier temps aux bougies puis nous plongeant ensuite dans un noir absolu.
Le lendemain les ténèbres auront raison de nous et nous pousseront à dormir jusqu'à 11h du matin.

Malheureusement, je n'ai aucune photo pour illustrer mon article :(



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Visa rush

Visa rush

Retour au Laos pour y faire mon visa Chinois. 62h de bus pour un visa.
19 au 23 janvier 2012.

Partie de spéléologie

Partie de spéléologie

2 jours dans une grotte.
20 et 21 décembre 2011.

Kickball et temple boudhiste

Kickball et temple boudhiste

Découverte du kickball et visite de temples boudhistes.
12 au 17 décembre 2011

Recevoir de mes nouvelles par mail