Retour en Mongolie



Bus couchette
Avant le train, le bus couchette ...

 

Je cherche ma couchette dans le train désespérément, je fini par tilter que je n'ai pas un billet couchette et que ma réelle place se trouve occupée par une mamie ainsi qu'une femme et son bébé. Merde, je n'ose pas les dégager, elles n'ont pourtant pas de ticket de train. Je m'assoie donc à une autre place forçant la personne qui l'occupe à se serrer un peu pour me faire de l'espace. Tout le monde en fait autant, c'est overbooké. Pourtant les gens ne disent rien, j'en reste admiratif.
Et dire que j'arrive à 7h du matin et que je n'ai toujours pas d'hôtel. La nuit va être longue, très longue.
En face de moi est installée une jeune maman mongole, nous entamons la conversation ( en anglais ). J'en viens à lui montrer les photos de mon tour en Europe. Elle adore les arbres, c'est merveilleux me dit-elle. ahhh ?? Je lui réponds que je trouve la mongolie fascinante et dépaysante avec ces plaines et un panorama à perte de vue sur plusieurs kilomètres. Curieux ...Elle reste également béate devant les montagnes qui s'élancent dans la mer. Sur chaque photo elle me demande si c'est la mer.

 

On scotch le si?ge !
Et un tour en Jeep. Faut juste scotcher mon siège ...

Le contrôleur arrive, 30% des personnes n'ont pas de tickets. La mongole du nom de Chemgi avec qui je discutais est envoyée dans un autre wagon, elle m'informe qu'il reste des places libres. Je l'accompagne tout de même sceptique. Bingo ! J'ai enfin mon lit couchette =) Un vrai de vrai. Je m'allonge et commence tout doucement à m'endormir [ ... ] 1 heures plus tard, je me fais réveiller par un mongole qui veut prendre sa place. Merde, c'était trop beau pour être vrai. Ce mongole et Chemgi sont tout de même désolé pour moi et me proposent de dormir au plafond, là où l'on pose habituellement les bagages. EUh... N'ayant apparemment pas d'autre choix que de retourner à ma place initiale je fini par accepter.
Je bouge les bagages et m'installe paisiblement. L'espace est très étroit. J'ai peur de tomber et la chute ferait mal, très très mal. J'enlève donc mon T-shirt pour avoir ma peau à même la surface. Au diable l'hygiène c'est moins glissant qu'un T-shirt. J'essaye de caler ma main de façon à bloquer mon corp si le train venait à freiner trop brusquement. J'essaye de m'endormir, vraiment mais vraiment pas rassuré. J'essaye de calculer si en cas de chute en plein sommeil j'aurais le temps de me ressaisir pour éviter de me briser la nuque. Est-ce que j'aurais le temps de m'agripper au barreau ? L'hôtesse du train coupe court à mes réflexions, elle ne souhaite pas de nouveau avoir un mort dans son train.
Chimge est une fois de plus embêtée pour moi. Je lui dis de ne pas s'en faire mais décide de m'aider. Avec tout le bordel que l'on fait, un mongole comprend la situation et me vend gentillement sa place. L'affaire est réglée. Je peux enfin dormir et en toute sécurité =)



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Bilan du Naadam festival

Bilan du Naadam festival

Mes impressions du Naadam Festival
Du 11 au 13 juillet 2011

Naadam - Course de chevaux

Naadam - Course de chevaux

3 ème jour du festival : La course de chevaux
13 juillet 2011

Naadam - Lutte mongole

Naadam - Lutte mongole

2 ème jour du Naadam - La lutte
12 juillet 2011

Recevoir de mes nouvelles par mail