Shanghai



"La Chine, c'est un grand pays, notre histoire est très riche. La France, c'est un tout petit pays, son histoire est très pauvre." D'après une chinoise rencontrée dans le bus. Quoi de plus normal pour le pays du milieu.


Shanghai, c'est la dernière ville dans lequel je souhaite aller. Ce serait cependant dommage de rester 2 ans en Chine et ne pas visiter cette métropole. C'est un peu le Marseille de la Chine. Les Pékinois n'aiment pas Shanghai, les shanghaiens n'aiment pas Pékin.

Le bund a shanghai
Le bund : la plus haute tour à droite, le world financial center autrement appelé le décapsuleur.



Sans arrêt, on compare ces 2 villes. Il est temps pour moi de me faire un opinion.
Pékin, c'est une ville de paysans. Shanghai, ce sont des paysans qui veulent se montrer plus moderne que les autres.
Pékin, c'est la Chine culturelle. Shanghai, c'est la culture occidentale.
Shanghai c'est aussi le bund, la promenade le long du fleuve, offrant une vue impériale sur tous les gratte-ciels du quartier des affaires, le Pudong. C'est le "paysage" que j'avais vu et revu en photo ou à la télé. L'avoir en face de moi, c'est une autre paire de manche. A croire qu'ils se sont assignés la mission de construire toujours plus haut : Ils viennent de terminer la tour de 492 mètres qu'on nouvelle tour de 600 mètres est déjà en construction. Avec notre tour Eiffel de 324 mètres, on semble bien ridicule. Et pourquoi pas monter en haut de la tour de 492 mètres ?

Centre des finances
Tout en haut. De nombreuses dalles transparentes. Qu'on discerne très mal sur la photo ( la tâche blanche devant et au bord des parois ).


L’ascendeur qui monte au sommet est d'une rapidité déconcertante, environ 20 secondes les 100 étages. Mes oreilles se bouchent suite à la pression. Arrivé en haut ma tête tourne. Quoi que c'est sûrement la tour qui bouge. La sensation est très désagréable. Je fais la grosse erreur de regarder à travers la première dalle transparente que me tend la main. Je me sauve illico et marche tel un funambule vers l'autre extrémité du couloir. Je dois également être bien pâle, livide même. Je cherche un siège désespérément. Je n'ai qu'une envie c'est de redescendre, mais les 20 euros payés me refroidissent de le faire. En fait c'est surtout mon égo qui m'en empêche, s'il n'y avait eu personne je crois que je serais descendu aussitôt.
Les dalles transparentes me tendent des pièges, j'en vois partout. J’essaye scrupuleusement de les éviter. Mais l'envie de regarder de nouveau à travers m’obsède ! Je cède finalement. Je me rapproche tout doucement d'une dalle piégée, très doucement même. Si j'avais pu ramper je l'aurais sans doute fais sans hésiter =) Elle n'est plus qu'à un mètre... 50 centimètres. Stop, je m'arrête, je me penche, jette un coup d'oeil furtif en bas, et me redresse aussitôt. Un autre coup d'oeil furtif, et je me redresse de nouveau. Qu'est ce que je dois avoir l'air con, après Mr.Bean, Mr.Manu... Après un petit temps d'adaptation, j'ose finalement m'approcher des parois. ( Mais pas trop tout de même, y a toujours ces maudites dalles transparentes juste devant ! )

Toujours le bund
Toujours le Bund



Je profite d'être également à Shanghai pour régler certains problèmes bancaires. Irène m'accueille. Elle fait très pro, sérieuse et se montre particulièrement attentive à mon problème. Elle m'explique qu'elle ne peut pas faire grand chose pour moi et qu'il faut que je vois avec la filiale à Hongkong.
- Tu es français ??
- Oui ... Un peu pris au dépourvu
- J'ai étudié 1 an en France =) Tu fais quoi à Shanghai ?
C'est ainsi qu'une nana très pro se transforme en une personne particulièrement ouverte et accueillante.
- Mais pourquoi tu m'as parlé en anglais ?
Concrètement elle m'a répondu ( Pas directement non plus ) : Parce que les français sont très désagréables... ( Une grande partie de ses clients sont français ) Et quand nous parlons dans notre langue natale nous sommes encore plus désagréable. "La France, c'est un beau pays mais mal peuplé", comme le résume très bien mon colloc Suisse. Et malheureusement, j'ai de nombreux témoignage à l'appui. ( Mais c'est surtout la faute aux parisiens!!! Qu'on les lapide ! waiiiii - J'ai hésité à faire un topic avec tous les commentaires que j'ai entendu mais c'est tellement peu flatteur que je m'en suis abstenu )
Toujours étant que j'en déduis que je ne dois pas être trop désagréable si elle me parle en français =) Je prends donc l'insulte comme un compliment. Je saute sur l'occasion pour lui demander si elle pourrait me faire visiter sa ville. Elle accepte, c'est OK pour dimanche. "Je t’amènerai à Tianzifang" me dit-elle. Ok, ça roule, connais pas.
Sauf que Tianzifang, je découvre au moment venu que j'y était tout juste passé la veille. Je n'ose pas lui dire. Je connaissais en réalité ce quartier sous le nom du "Old town" ... C'est pas grave, j'ai passé une super journée et m'en vais vers les montagnes jaunes sur une très bonne note =)

Derriere le Bund
Et pourtant à 200 mètres du Bund...



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

François l'pacha

François l'pacha

Mon cousin, François, découvre la Chine ...

Souriez, la vie est belle

Souriez, la vie est belle

24 juillet 2012, jour de mon retour en France.

Les 3 gorges

Les 3 gorges

Le barrage des 3 gorges et la descente du fleuve Yangtzé en ferry.
Du 4 au 9 juillet 2012.

Recevoir de mes nouvelles par mail