Survivre dans la jungle



Mon guide a cette fois rien à voir avec le bisounours chinois que j'avais eu 2 mois auparavant.
On le sent sûr de lui et maîtrisant parfaitement son sujet.
"Tout le monde sait que le tsunami est du à une bombe nucléaire" euh ... Bon il tient parfois des propos assez choquant tout de même.

Village laos
Village de campagne 100% typique



Aiee !! j'y crois pas, il vient de me tirer dessus !! Il c'est notre guide, ce dernier vient de me lancer la tige d'une brindille façon mini-javelot, le propulseur étant les herbes y étant rattachées.. Il prend des lors mon bras "tu vois, tu saignes maintenant"
Noooon je saigne ! (Bon je ne dis rien pour ne pas faire ma chochotte non plus.) "si j'avais mis le poison d'une grenouille ou d'un champignon tu aurais une morte lente" me dit-il. Ohh mais vous êtes trop bon mon seigneur. "c'est de cette façon que les différentes tributs se faisaient la guerre autrefois."
Il recueille de nouveau une brindille pour nous refaire une démo. Isabelle, d'un pas furtif, se cache derrière Arnaud pour se protéger. J'en ferai bien de même, craignant la récidive. Enfin, sur le moment, je suis juste soulagé de ne pas être pris de nouveau pour cobaye.
Toute la journée notre guide nous expliquera les techniques de survie dans la jungle, enseignement tiré auprès des différents groupes ethniques tels que "trouver de l'eau potable : Couper le tronc d'un bananier"
- Pour la nourriture : le coeur d'un bananier.
- Pour construire une maison : le bambou.
- Pour ficeler le tout: l'écorce des arbres.
etc ....
Bref, toutes les 5 minutes j'ai le sentiment que je me coucherai moins bête ce soir.

Le dinner est prêt



Nous entrons dans la seconde maison de ce tour du voisinage. La nuit est tombée il y a de cela une heure. Il ne doit pas être loin de 19h maintenant et nous avons déjà mangé depuis belle lurette.
La pièce est composée de 4 personnes, toutes accroupies auprès du feu siégeant en son centre. Seule la lumière jaunâtre donnée par les flammes éclaire la chambre. À l'instar de la précédente maison ces derniers n'ont pas l'électricité. Le couple, la grand mère et la petite fille nous regardent arriver sans dire un mot, si ce n'est un semblant de salut. Leurs expressions du visage se discernent mal, masqué en partie par la pénombre, mais la fatigue se fait lourdement ressentir.
Après quelques échanges peu intenses entre le guide et la famille, ce dernier nous explique leur triste situation :
Leur fils de 10 ans est atteint d'une leucémie et devrait bientôt mourir. La famille a donc vendu tous ses biens ( voiture, vaches, fournitures, panneau solaire pour l'électricité ) dans l'espoir de sauver leur fils, malheureusement toutes ces actions ont été vaines.
Les voilà dépossédés de tous leurs biens, plus pauvres que jamais, et espèrent que nous passerons la nuit sous leur toit pour pouvoir ainsi amasser quelques malheureux dollars. "la fois prochaine" promet alors le guide.
Difficile en effet de satisfaire la demande des familles, toutes sont désireuses de nous héberger.



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Le gang des ladyboys

Le gang des ladyboys

Visite de chiangmai et combat de boxe thai.
17 janvier 2012

A travers la rivière

A travers la rivière

Suite du trek en aval le long de la rivière. 2 ème partie.
13 janvier 2012.

Survivre dans la jungle

Survivre dans la jungle

Trek de 2 jours dans la jungle. Leçons de survie. 1ère partie.
12 janvier 2012.

Recevoir de mes nouvelles par mail