Visa rush



La nana de l'ambassade plaque la main contre la vitre qui nous sépare, vite faite rejointe par son oreille. Son comportement enfantin confirmé par son étrange posture ne peut m'empêcher d'esquisser un léger sourire.
Je colle ma bouche à 20 cm du micro apposé sur la vitrine qui nous sépare et répète sur un ton un peu plus fort :
- Mais je ne peux pas avoir tous ces documents !
Je jette un nouveau coup d'oeil à la coupure qu'elle me tend sous le comptoir. Ce dernier demande :
- Une billet d'avion aller-retour.
- Un justificatif d'assurance durant toute la durée de mon séjour en Chine.
- L'adresse où je vais séjourner en Chine.
La jeune femme en face de moi aussi les épaules, lève les mains en signe d'impuissance et affiche un faux sourire l'air de dire : Eh ouais mon gars, mais la règle c'est la règle. C'est pas moi qui la fixe et j'y suis pour rien !

Je remercie malgré tout la nana de l’ambassade et m'en vais, saisissant tout de même au passage le papier. En réalité j'ai plus la flemme qu'autre chose de faire toutes ces formalités. L’expérience m'a appris que c'est vraiment très très chiant, comme toutes paperasses en réalité. Mais par dessous tout, j'ai hâte de retourner dans mon pays d'adoption !!
Bah, pas grave j'ai toujours l'opportunité d'aller le faire à la frontière chinoise après tout. Je revois furtivement une image défiler dans mon esprit où y était affichée "Chinese Visa".


Les 12 heures de bus me font naïvement passer la frontière Thaïlande/Laos pour retourner à Luang Namtha. J'y suis en effet déjà passé à l'aller. ( Voir l'article sur Luang namtha ). Et naïvement car je suis loin de m'imaginer à l'instant même que je ne viens de faire qu'1/5 de mon temps de bus.

Après une nuit de récupération, je saute sur l'agence de voyage de mes souvenirs où y est affichée en grosses lettres bleues velleda "Visa Rush - 2 days - China."

 

Luang namtha
C'est sympa comme coin Luang namtha, non ?



Ok, c'est 50$. Tu es de quelle nationalité ?
Ahhhhh français, je suis désolé mais ça ne va pas être possible. Il te faut soit aller à Vientiane, Chiangmai ou Hanoi.

Donc pour résumer :
Vientiane, c'est à 25h de bus et m'offre l'opportunité de voir la capitale du Laos ainsi que de revoir Isa et nono à mon retour. Ils seront en effet à luang Namtha dans 2 jours. Cependant 50 h de bus ( aller-retour ), c'est un peu long.
Chiang Mai c'est la Thaïlande et la destination la plus proche avec 12h en bus ( 25h Aller-retour ). Cela m'oblige cependant à retourner de là où je viens, de refaire un visa thaïlandais puis du Laos.
Hanoi, la capitale du Vietnam. 18h de bus. Je pourrais rejoindre la Chine depuis le Vietnam. Mais cela m'oblige à demander également un visa Vietnamien.

C'est ainsi qu'après avoir fait 12h de bus la veille, je rempile pour 25h de bus en direction de la capitale en quête de mon visa. J'y resterai 2 jours le temps d'y faire ma demande. Au retour le chauffeur de bus aura tout de même la bonne idée de mettre la musique dans le bus durant une bonne partie de la nuit !

Ma consolation sera que je retrouverai Isa et Nono à mon retour à Luang namtha. Avec le recul je me dis maintenant : C'était quand même sacrément sympa la Thaïlande avec eux.
Ah j'oubliais ! Les moines de cire, c'était ma soeur qui les a confondu avec de vrais moines, pas moi :)



Poster un commentaire

Pseudo
Commentaire
Quelle est la capitale de la Suisse ?




Les commentaires







Mes dernières nouvelles

Visa rush

Visa rush

Retour au Laos pour y faire mon visa Chinois. 62h de bus pour un visa.
19 au 23 janvier 2012.

Partie de spéléologie

Partie de spéléologie

2 jours dans une grotte.
20 et 21 décembre 2011.

Kickball et temple boudhiste

Kickball et temple boudhiste

Découverte du kickball et visite de temples boudhistes.
12 au 17 décembre 2011

Recevoir de mes nouvelles par mail